Les règles de bon voisinage

“Un mauvais voisin est une calamité, un bon voisin un vrai trésor.”  [Hésiode]

Imaginez un quartier, un immeuble où chacun fait ce qu’il veut :

  • l’un utilise sa perceuse la nuit,
  • l’autre écoute de la musique avec le son à fond,
  • dans l’autre maison, c’est la fête tout le temps ;
  • tandis que le plus croyant (ou prétendument) organise des chants religieux chez lui avec des hauts parleurs au maxi de leur puissance (de 22 heures  à six heures du matin s’il vous plaît),
  • les poubelles pleines traînent devant les portes,
  • des enfants abandonnés à eux-mêmes  jouent en criant à tue-tête ;  etc.

Invivable et inacceptable n’est-ce pas ?

Et si chaque voisin applique les règles de bon voisinage.

La règle d’or

Cette règle est simple et obéit au bon sens :

« Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse ».

Elle peut être exprimé autrement :

« Traite les autres comme tu voudrais être traité si tu étais à leur place. »

Cela suppose la compréhension de l’autre, de l’intérêt commun.

L’égoïsme est le premier ennemi de la règle d’or.

Cette règle d’or se retrouve dans toutes les religions, voici quelques citations pour vous en convaincre :

« Ne blesse pas les autres par des moyens que tu trouverais toi-même blessant. » Bouddha

« Tzeu koung demanda s’il existait un précepte qui renfermât tous les autres, et que l’on dut observer toute la vie. Le Maître répondit :   – N’est-ce pas le précepte d’aimer tous les hommes comme soi-même ?  Ne faites pas à autrui ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasse à vous-même. »  Confucius

« Ceci est la somme de toute véritable droiture : traite les autres comme tu voudrais toi-même être traité.  Ne fais rien à ton voisin que tu ne voudrais pas le voir faire à ton égard par la suite. »  Hindouisme

« Tu devrais aimer ton prochain comme toi-même… » Judaïsme

« Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-même pour eux, car c’est la loi et les prophètes. »   Christianisme

« Aucun d’entre vous n’est véritable croyant tant qu’il n’aimera  pas pour son frère, ce qu’il aime pour lui-même. » Islam

Des penseurs reconnus insistent :

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » Martin Luther King

« Être soi-même permet de se respecter et quand on se respecte,  on respecte généralement les autres. »  Guy-Marc Fournier

« La liberté, c’est le respect des droits de chacun ;  l’ordre, c’est le respect des droits de tous. »  Marbeau

« La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. »

Amour, respect, droiture, liberté, ordre ces vertus sont nécessaires à la vie en société.

À quoi mène le respect de la règle d’or et de la règle de bon voisinage ?

La qualité de vie

La qualité de vie, c’est quoi exactement ?

Si vous êtes pressé de rentrer chez vous après une bonne journée de travail, en vous disant : « Ah! qu’il fait bon de rentrer à la maison, de discuter cordialement avec mon voisin. »

Car vous êtes sûr de pouvoir vous reposer dans un silence paisible, ou vous promener tranquillement dans les espaces verts de votre quartier, d’une propreté irréprochable. Alors, il fait bon vivre chez vous car le “chez soi” dépasse le cadre strict de “ma maison” ou “mon appartement”.

Des relations cordiales avec les voisins, une solidarité active, des échanges pour se connaître,  une gestion commune du cadre de vie, le respect et la reconnaissance de l’autre dans sa différence (culturelle, ethnique ou religieuse), l’application de la règle d’or, autant de modèles qu’il faut appliquer pour améliorer la qualité de vie.

Nous sommes des voisins dans nos lieux d’habitation, de travail, dans les transports en commun (même pour un laps de temps), dans les hôpitaux, les services publics, dans l’avion, le train, dans les salles d’attente. Au lieu de rester plongé dans ses pensées, indifférent à l’entourage, pourquoi ne pas discuter  agréablement et nouer des connaissances ?

Les erreurs à éviter pour une bonne entente entre voisins

  • Ne pas saluer les voisins
  • Refuser de participer à la vie sociale
  • Agir en égoïste ou ne pas appliquer la règle d’or
  • Dire du mal des voisins
  • Jalouser le voisin
  • Courtiser la femme ou la fille du voisin
  • Ne pas communiquer avec les voisins

Dans nos villes, nous avons de plus en plus tendance à oublier nos valeurs Africaines. La solidarité, le partage des joies et des peines, la bonne humeur disparaissent dans le cloisonnement de nos habitations modernes.

Pensez-vous qu’il fait bon vivre dans votre quartier ?

À votre avis quelle est l’erreur la plus grave à éviter, pour le respect de la règle de bon voisinage ?

Termes de recherche:

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/les-regles-de-bon-voisinage/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge