«

»

Imprimer ce Article

Les mauvaises habitudes ennemies du budget familial.

stop à la mauvaise habitude du tabagisme

stop à la mauvaise habitude du tabagisme

Les mauvaises habitudes coûtent très cher. S’adonner à l’alcool, au tabagisme, au jeu, à l’automédication ou aux drogues cause le déficit du budget familial. Les mauvaises habitudes touchent là où cela fait mal : votre argent.

 La mauvaise habitude du tabagisme.

Autrefois, la cigarette était acceptée par la société. Aujourd’hui, les scientifiques ont prouvé que fumer est néfaste pour la santé, mais aussi pour l’économie de la nation.

Ainsi, pour pousser les fumeurs à l’arrêt du tabac les gouvernants mettent des taxes de plus en plus élevées sur le tabac.

Dans beaucoup de pays, le prix de la cigarette augmente chaque année. Cela ne vous incite-t-il pas à cesser de fumer ?

Combien vous coûte un paquet de cigarettes, multipliez par le nombre de paquet fumé par mois et par an et vous aurez le montant économisé en éliminant la mauvaise habitude de fumer.

La mauvaise habitude de l’alcoolisme.

L’alcool facilite les relations sociales. Après quelques verres les barrières tombent, les langues se délient et les échanges deviennent plus libres, plus conviviaux.

Certains boivent pour se désennuyer, noyer leurs soucis, se détendre, etc. Mais cela devient vite une habitude. Ce n’est pas exceptionnel de voir une personne aller dans un bar le vendredi soir et dépenser tout son salaire sur l’alcool ou une bonne partie du budget familial.

La mauvaise habitude de l'alcoolisme coûte cher au budget familial

La mauvaise habitude de l’alcoolisme coûte cher au budget familial

À défaut d’interdire l’usage de l’alcool, les fortes taxes sont faites pour décourager la mauvaise habitude de l’alcool. Malheureusement, les gens se tournent alors vers l’alcool de mauvaise qualité qui coûte moins cher, au détriment de leur santé.

Là aussi une épargne conséquente peut être réalisée simplement par l’arrêt de l’alcoolisme.

 La mauvaise habitude de l’auto-médication.

Nombre de personnes prennent des médicaments sans ordonnance. Au début, la personne reçoit de son médecin des médicaments comme les relaxants, les analgésiques ou des amphétamines.

Puis elle recherche par elle-même les effets de ces substances. Si son médecin refuse de lui en prescrire, elle va vagabonder de médecin en médecin avant de chercher à les acheter sans ordonnance. Puis elle va se tourner vers les médicaments vendus dans la rue.

Toutes ces visites médicales ont un coût et les substances aussi. Comme elle achète hors des circuits normaux et de plus en plus souvent pour obéir à l’accoutumance cela devient de plus en plus coûteux. Bien évidemment, ses finances souffrent de cette mauvaise habitude.

La mauvaise habitude des drogues.

À l’usage, les drogues telles que la cocaïne, l’héroïne, la marijuana, ou de la méthamphétamine ont un coût astronomique.

En effet, la personne avec la mauvaise habitude de se droguer en veut toujours plus. Son corps s’habitue à ces drogues dangereuses et il faut des doses toujours plus importantes pour atteindre l’effet recherché.

Plus graves, les conséquences de ces drogues sur sa santé et son comportement général vont l’empêcher de travailler bien qu’elle ait besoin d’argent pour acheter ses doses quotidiennes. Ces personnes sont alors mûres pour des actes délictuels.

La mauvaise habitude du jeu.

C’est connu le jeu d’argent mène le plus souvent au désastre financier. Les personnes accrocs au jeu vendent leurs maisons, sacrifient leurs familles, pour satisfaire cette mauvaise habitude.

Éliminez les mauvaises habitudes pour faire des économies.

Éliminez les mauvaises habitudes pour faire des économies — Image by © Royalty-Free/Corbis

Elles perdent tout ce qu’elles possèdent. Avec la disponibilité des jeux en ligne sur Internet, elles ne peuvent même plus se tenir à l’écart de leurs mauvaises habitudes en restant chez eux. Le surendettement, une grande pauvreté, la détresse psychologique et l’isolement guettent ces accrocs au jeu.

La mauvaise habitude du shopping.

Cette mauvaise habitude peut anéantir un budget. Ces achats impulsifs sont réalisés au détriment des factures à payer. Les objets achetés s’avèrent peu utiles pour la personne désireuse d’équilibrer son budget. Mais l’accroc du shopping n’en a cure, il dépense sans songer au lendemain, comme une personne de mes connaissances qui se justifiait ainsi : « demain s’occupera de lui même. »

En conclusion, les mauvaises habitudes ont des conséquences graves sur la santé, la vie en société, la famille. Elles pèsent très lourd sur le budget familial.

Se débarrasser d’une mauvaise habitude permet d’améliorer vos finances. Alors, agissez pendant qu’il en est encore temps, car le coût des cigarettes est élevé, mais le coût d’un cancer du poumon l’est beaucoup plus.

Vous voulez épargner malgré la baisse du pouvoir d’achat et la crise économique ? Débarrassez-vous de votre mauvaise habitude.

Termes de recherche:

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/les-mauvaises-habitudes-ennemis-du-budget-familial/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge