L’économie collaborative pour réduire les dépenses.

L'économie collaborative pour réduire les dépenses

L’économie collaborative pour réduire les dépenses

L’économie collaborative se développe depuis quelques années à vitesse grand V, avec l’émergence et le succès des sites comme Uber, Airbnb, BlaBlaCar, Fiverr, Couchsurfing, Drivy, ou encore LeBonCoin.
Elle occupe toutes les sphères de la vie quotidienne et permet des économies d’argent considérables à ceux qui la pratiquent.
Adoptée en masse par les Français – 95 % d’entre eux y ont déjà eu recours, dont 62 % régulièrement – elle est même très bien partie pour s’imposer, et pour cause…

Dormir chez l’habitant, échanger son logement pendant les vacances, ventre et/ou échanger les biens dont on ne veut plus, louer son véhicule personnel, recourir à un crédit auprès d’un particulier ou faire du covoiturage sont des gestes devenus courants.
Avec, à la clé, une transformation en profondeur de notre modèle socio-économique face aux activités traditionnelles.
Serions-nous en train de passer d’une société ultra individualiste à une nouvelle économie du partage ?

Alors, qu’est-ce que l’économie collaborative ?
Et comment en tirer profit pour alléger son porte-monnaie et faire des économies d’argent substantielles ?

Partons à la découverte du modèle socio-économique du XXIe siècle.

Découvrir l’économie collaborative pour faire des économies d’argent.

Qu’est-ce que l’économie collaborative ?

L’économie collaborative regroupe l’ensemble des activités économiques qui visent à mettre en relation des particuliers via une plate-forme d’intermédiation spécifique, pour un échange de biens, de services ou de connaissances, et ce, avec ou sans échange monétaire: troc, bénévolat, don, vente, location, …
Il s’agit d’un modèle gagnant-gagnant permettant aux deux parties de faire des économies substantielles, voire d’obtenir un véritable complément de revenus.

Tous les secteurs d’activité et de la vie quotidienne sont concernés par le développement de cette nouvelle économie du partage.
Avec plus de 200 sites collaboratifs en France, et à raison d’une création par semaine, il est désormais possible de réaliser des économies importantes dans tous les domaines :

  • Louer tout ou partie de son logement,
  • Se mettre en colocation,
  • Échanger son appartement pendant les vacances,
  • Louer son véhicule personnel à un particulier,
  • Échanger ou revendre ses billets de transport,
  • Pratiquer le covoiturage,
  • Se loger gratuitement chez un particulier,
  • Échanger ou vendre les biens (matériel, électroménager, légumes du potager, vêtements…) dont on souhaite se débarrasser,
  • proposer ses connaissances sous forme de microservices (rédaction, traduction, création de sites web, graphisme…)
  • Donner des cours particuliers et/ou en ligne,
  • Organiser une campagne de crowdfunding,
  • Contracter un prêt auprès d’un particulier,
  • Proposer ses services de bricolage, courses, baby-sitting, pet-sitting, …

Comment expliquer l’essor de l’économie collaborative ?

Véritable phénomène de masse, l’économie collaborative a bâti avec la crise financière de 2007 et la hausse du chômage.
Elle pour se développe auprès de particuliers désireux de pouvoir économiser au quotidien et/ou obtenir un revenu complémentaire.
Ils sont aujourd’hui près de 95 % au sein de la population française à avoir déjà eu recours à une plate-forme d’économie collaborative.

Par ailleurs, huit Français sur dix ont même déjà proposé leurs services ou biens à vendre ou à louer.

Mais la mauvaise santé de l’économie de nos sociétés occidentales ne saurait expliquer à elle seule l’importance prise par les plateformes collaboratives.

L’essor des technologies numériques (sites web, applications, smartphones…) y joue aussi un rôle central.

De plus, l’économie du partage est aussi le reflet d’une profonde transformation au sein de notre société.

La consommation à outrance, la possession à tout prix et le matérialisme perdent du terrain au profit des valeurs écologiques et de pleins usages des biens et des infrastructures disponibles.

Comment l’économie du partage se distingue-t-elle de l’offre conventionnelle ?

Ce n’est rien de dire que l’économie collaborative vient bousculer, jusque dans ses propres fondements, notre modèle socio-économique traditionnel, pour les consommateurs comme pour les entreprises.

Ainsi, les plateformes de partage se distinguent de l’activité économique classique de deux façons :

  • Elles proposent une alternative aux formes de consommation conventionnelles, à travers des services nouveaux ou complémentaires permettant des économies d’argent considérables.
    Par exemple, le covoiturage, en offrant des tarifs défiants toute concurrence, permet aux particuliers de voyager à moindres frais.
    Les conducteurs se font rembourser leurs frais d’essence et de péage sur un trajet donné, selon des modalités différentes des modes de transport classiques.
  • Elles reprennent les codes de consommation traditionnels, mais en proposant les ressources mêmes des particuliers :
    – connaissances et/ou aptitudes particulières,
    – déplacements en voiture,
    – location d’appartement,
    – achat/revente de matériels et biens…

Comment tirer profit des plateformes collaboratives pour soulager son budget ?

Selon une étude réalisée par le CSA pour l’organisme de crédit à la consommation Cofidis, l’économie du partage est un formidable moyen d’améliorer son budget en permettant à la fois :

  • des économies substantielles dans tous les domaines du quotidien,
  • mais aussi un complément de revenus non négligeable en cette période d’instabilité économique.

En effet, elle permettrait d’augmenter le revenu des français, en moyenne de 500 euros chaque année.

Faire des économies avec les plateformes collaboratives.

C’est l’une des principales motivations des Français ayant recours aux plateformes collaboratives pour consommer de façon différente est l’économie d’argent.

Ils sont en effet 87 %, toujours selon l’enquête commandée par Cofidis, à passer régulièrement par les sites web collaboratifs pour économiser de l’argent au quotidien.

Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle aussi économie du partage :

  • échanger votre appartement avec une famille étrangère ou d’une autre région de France, quand vous partez en vacances,
  • utiliser ou proposer un covoiturage,
  • acheter un bien d’occasion,
  • louer du matériel dont vous ne faîtes qu’un usage ponctuel.

Toutes ces actions vous permettent de partager vos frais, faire des économies substantielles et, de ce fait, améliorer votre budget de façon conséquente.

En moyenne, chaque année, ce sont près de 260 euros d’économies qui peuvent être réalisées.

Obtenir un confortable complément de revenus avec l’économie collaborative.

Au-delà des nombreuses économies possibles grâce à l’économie du partage, certaines plateformes collaboratives sont également l’opportunité de se créer un véritable complément de revenus.

D’ailleurs, 76 % des Français ont recours à l’économie collaborative pour gagner directement de l’argent et se forger un pécule non négligeable sur le moyen long terme.

Pensez par exemple à revendre les biens (objets, électroménager, vêtements, jouets, matériel bébé…) dont vous ne vous servez plus, voire à louer tout ou partie de votre logement lorsque vous vous absentez.

Pourquoi ne pas également proposer votre véhicule à la location auprès d’autres particuliers, moyennant rémunération ?

Si vous en avez la possibilité, les plateformes de microservices et/ou d’aide aux devoirs sont également des options idéales pour améliorer vos revenus mensuels et faire face à d’éventuels imprévus dans votre budget: offrez vos compétences en informatique, coaching, rédaction, graphisme…

Autant de moyens de voir ses rentrées d’argent mensuelles grimper de façon plus que conséquente.
En moyenne, chaque année, ce sont près de 240 euros qui peuvent être gagnés via ces plateformes de revente de biens et/ou microservices.

Certains en font même une activité à part entière.

Qui sont ces Français qui gagnent de l’argent et font des économies grâce à l’économie collaborative?

Comme nous l’avons vu, 95 % des Français ont déjà eu recours aux plateformes collaboratives.

Certaines catégories de la population sont plus à même de profiter de tous les avantages proposés par cette nouvelle économie du partage.

Ainsi, et parce qu’ils disposent d’un accès plus rapide et plus facile aux dernières technologies du numérique, les jeunes de 25 à 34 ans, ainsi que les cadres et professions libérales, sont ceux qui tirent un maximum de bénéfices de l’économie collaborative.

Ils en sont aussi les utilisateurs les plus fréquents.

Par exemple, les jeunes peuvent économiser en moyenne chaque année près de 620 euros. Quant aux catégories socioprofessionnelles plus aisées, elles économisent en moyenne près de 700 euros par an.

De leur côté, les catégories sociales les moins aisées ont surtout recours à l’économie collaborative pour échanger ou revendre d’occasion les objets et biens dont elles n’ont plus l’utilité, afin de se constituer un petit pécule régulier.

En conclusion, le développement rapide, ces dernières années, des plateformes collaboratives, a bouleversé en profondeur tous les repères socio-économiques de nos sociétés occidentales.

Au-delà du retour à une société plus fondée sur le partage, le lien humain, et le besoin de se sentir utile, ces nouvelles activités peuvent aussi se convertir en un générateur de revenus. Elles permettent à l’ensemble de la population de réaliser des économies conséquentes sur son budget mensuel.
Améliorant ainsi le pouvoir d’achat de plus de 62 % des Français qui y ont recours de manière régulière.

Plébiscitées par l’immense majorité de la population, ces nouvelles plateformes collaboratives soulèvent aussi leur lot de questions.
En  témoignent les problèmes que rencontre Uber non seulement en France, mais aussi dans de nombreuses régions du monde.
Comment gérer la fiscalité de cette économie de niche, qui n’existait pas il y a encore une dizaine d’années ?
Comment appréhender cette nouvelle forme de travail ? Si les réponses à ces questions n’ont pas toutes été apportées, une chose semble certaine : l’économie du futur est en marche.

Téléchargez le tableau de calcul du budget familial.

Informations confidentielles, aucun spam envoyé.

Articles ressources à lire :

Aimeriez-vous en savoir plus sur les méthodes pour acheter votre maison ?

Comment gérer l’argent dans le couple ?

10 moyens pour baisser votre facture d’électricité

Le suivi et le calcul de la facture d’électricité

Comment gérer un budget serré ?

Les sept ennemis de votre épargne

4 astuces modernes pour économiser de l’argent à coup sûr

15 astuces pour faire des économies d’eau

Comment épargner rapidement ?

Facturation mensuelle de l’électricité : une économie pour le budget familial ?

Comment bien manger avec un petit budget.

Économisez 30 % sur le budget alimentation avec le label « Gueules cassées »

Comment alléger le budget transport de la famille avec le covoiturage ?

Frais bancaires : combien vous coûte votre banque ?

Bioéthanol : réaliser des économies sur le carburant.

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/leconomie-collaborative-reduire-depenses/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge