Identifier les gaspillages et les dépenses inutiles.

Les gaspillages et les dépenses inutiles

Les gaspillages et les dépenses inutiles

Les petites dépenses ont l’air anodines. Pourtant, mises bout à bout, elles constituent un véritable gouffre financier. Les combattre, c’est trouver l’équilibre financier.

De nos jours, les tentations sont partout. Entre les publicités, les distributeurs et les apparences, de nombreux facteurs poussent les consommateurs aux dépendances inutiles et aux gaspillages.
Loin d’être anecdotiques, ces dépenses grèvent peu à peu le budget des ménages.
Voyons ensemble comment traquer, débusquer et mettre hors d’état de nuire ces pratiques économiques qui réduisent le pouvoir d’achat.

Les achats inutiles.

Dans une société où la surconsommation est un véritable mode de vie, beaucoup de consommateurs sont poussés à effectuer des achats inutiles.

Les publicités et les frustrations engendrent des besoins irréels et non satisfaits chez le citoyen. Ces besoins incitent alors le consommateur à l’achat.

Il existe un grand nombre d’achats inutiles qui grèvent petit à petit le pouvoir d’achat, voire même les économies, de millions de ménages.
Voici un petit aperçu des principaux achats inutiles (liste non exhaustive) :

  • les électroménagers hors de prix qui végèteront au fond d’un placard ;
  • le 3e service de vaisselle acheté pour les grandes occasions qui ne se produiront jamais ;
  • les kits de loisirs artistiques qui ne seront peut-être jamais déballés ;
  • les outils de bricolage qui serviront sans doute une seule fois ;
  • ….

Les tentations du quotidien.

Les professionnels du marketing et de la publicité connaissent parfaitement la psychologie de consommation. Aussi, ils usent et abusent de moyens détournés de persuasion pour pousser les consommateurs à acheter plus que de raison.

Ces achats, effectués au quotidien, paraissent dérisoires. Pourtant, une fois l’addition faite, ils impliquent un certain coût dans le budget mensuel. Voici quelques-unes des tentations du quotidien auxquelles il serait bon de ne pas céder :

  • le café du bistrot du coin que vous pourriez tout à fait prendre chez vous ;
  • le snack acheté au distributeur qui terminera dans votre tiroir ;
  • le journal que vous ne lisez de toute façon jamais entièrement ;
  • les repas tout préparés que vous devriez remplacer par du frais (et pas seulement pour l’économie !) ;
  • les promos qui incitent à acheter 2 ou 3 exemplaires du même produit qui finiront dans la poubelle ;
  • ….

La soif de paraître.

Avec l’avènement de la télé-réalité (ou télé poubelle c’est au choix), la soif de paraître est devenue un des premiers moteurs de la société. Aujourd’hui, pour exister (ou pour avoir l’impression d’exister), il faut être beau, riche et populaire. Tout cela a forcément un prix. Focus sur les dépenses inutiles provenant de la soif de paraître :

  • les habitations trop grandes qui flattent l’ego, mais qui contiennent de nombreuses pièces inutiles et forcément trop coûteuses ;
  • les voitures de grand luxe remplies d’options dont vous ne vous servez pour ainsi dire jamais ;
  • les derniers accessoires de technologies (smartphones, tablettes ou encore PC) qui remplacent des appareils encore fonctionnels et suffisants pour votre utilisation ;
  • ….

Les habitudes.

Les habitudes sont généralement profondément ancrées chez les consommateurs. Aussi, il est probable que vous gaspilliez de l’argent en restant figés dans vos pratiques quotidiennes. Quelques exemples de dépenses inutiles liés aux habitudes :

  • les abonnements à des revues ou à des quotidiens que vous ne lisez plus ;
  • l’abonnement de téléphone qui n’est pas calibré aux utilisations réelles ;
  • les contrats d’assurance ;
  • les paquets de cigarettes qui sont hors de prix ;
  • ….

Comme nous l’avons vu, les gaspillages et dépenses inutiles se trouvent dans tous les secteurs de dépenses. Parvenir à les identifier, c’est réussir à les combattre et à augmenter son pouvoir d’achat.

Autres articles sur le même thème :

 

Téléchargez le tableau de suivi et de calcul du budget familial !

Et vos quatre bonus.

  1. Les 4 étapes pour passer d’un budget déficitaire à un budget excédentaire.
  2. Vingt six astuces pour économiser de l’argent à raison d’une astuce toutes les semaines : ceux qui ont appliqué la première idée ont gagné entre 1230 et 1960 euros.
  3. « Ça marche » : le célèbre petit livre rouge qui fait que vos rêves deviennent réalité .
  4. Le livre « 60 conseils pour une vie de famille et des relations harmonieuses ».

Inscrivez-vous ici !

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/identifier-les-gaspillages-et-les-depenses-inutiles/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.