«

»

Imprimer ce Article

Gérer les soucis familiaux.

Devriez-vous vivre en pensant aux situations déplaisantes qui pourraient se produire ? Ces  pensées causent de gérer les soucis familiauxl’anxiété et de la peur. Comment éviter de laisser les soucis vous empoisonner l’existence ?

Par exemple, quand une mère s’alarme, car son fils travaille mal à l’école et croit déjà que son avenir est compromis, elle ne lui laisse que peu de chance de s’amender. Elle le confine dans cette condition d’incapable.

L’idée d’être un vaurien qu’aucun effort ne peut sortir de cet état, se renforce en lui par des remarques du genre : ” Tu ne réussiras jamais rien”, “tu es un imbécile, un idiot ” et d’autres remarques assassines du même genre.

Cela est aussi vrai envers soi même. Si par exemple vous pensez être incapable de parler en public, il y a de fortes chances que cela devienne une réalité. Vous allez vous fabriquer des excuses afin de convertir vos pensées en éléments réels de votre vie.

Si vous justifiez votre incapacité de parler en public, car vous perdez vos moyens et vous vous mettez à bégayer alors qu’habituellement vous n’avez eu ce genre de problèmes, vous allez véritablement parler avec difficulté, rougir et bafouiller.

Ainsi, vous serez la conséquence de vos peurs et de vos créations mentales.

Les peurs ressenties chaque jour donnent le rythme à notre vie. Si nous sommes certains d’avoir toujours du mal à nous lever du lit le matin, nous créons cet état de fait au point d’en faire une réalité. Nous provoquons notre destinée.

Les soucis familiaux sont un peu de cette nature. En réalité, ils ne répondent que très rarement à une situation réellement contraignante.

Savez-vous pourquoi ?

Quand nous avons des problèmes réels, nous agissons pour trouver un remède, la solution, afin retrouver la sérénité et d’améliorer notre quotidien. Or, les soucis ne sont rien d’autre que le fait de se préoccuper du pire pour quelqu’un ou quelque chose et d’éprouver des émotions désagréables.

Généralement, notre imagination travaille dans l’inaction ou après coup, si nous n’avions pas trouvé de solution. Dans ces deux états, nous imaginons des conséquences désastreuses et donnons aux pensées négatives la liberté de ronger notre quiétude et de secréter du stress.

La vie étant imprévisible, la peur du lendemain s’installe et nous avons du mal à trouver le calme et la tranquillité à laquelle nous aspirons et nous devenons de plus en plus stressés.

Gérer les soucis familiaux  au quotidien implique de se défaire de l’habitude des pensées négatives sur ce qui n’a pas de raison d’arriver. Car 90% de nos inquiétudes ne se produisent jamais. Les 10% restant sont bien suffisants à gérer, alors pour quoi en rajouter inutilement !

Laisser l’esprit vagabonder dans un passé désagréable constitue le meilleur moyen de se créer un présent tout aussi déplaisant. Qu’importe le passé puisque nous ne pouvons le changer.

À la place, pensons à tout ce qu’il y a de bien et de beau dans notre vie. Par exemple, faites les affirmations positives suivantes :

Je compte mes raisons d’être heureux et non mes malheurs.(Dale Carnegie : Triomphez de vos soucis)

Mon esprit est libéré de tout souci. (Françoise et Michel Moine)

Les contrariétés de la vie ne m’affectent plus désormais. Si les doutes, la peur, les soucis m’assaillent, la foi leur interdira l’accès. (Dr Joseph Murphy : Triomphez de vous-même et des autres.)

Si quelquefois je suis assailli, poursuivi, hanté par des idées mauvaises et malsaines pour moi, par des craintes, es frayeurs, des phobies, des tentations, des rancunes, j’entends que tout cela s’éloigne peu à peu des yeux de mon imagination et semble se fondre, se perdre comme dans un nuage lointain où tout doit finir par disparaitre complètement. Comme un songe s’évanouit au réveil, ainsi disparaitront toutes ces vaines images. (Émile Coué : La maîtrise de soi même.)

Termes de recherche:

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/gerer-les-soucis-familiaux/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge