Gérer la vieillesse.

Gérer la vieillesse avec l'amour de la famille.

Gérer la vieillesse avec l’amour de la famille.

Gérer la vieillesse est-ce pensé tout le temps à la fin de la vie ? Avoir des regrets vis-à-vis de toutes les choses désirées, mais non réalisées ? Vivre dans ses souvenirs agréables ou non ?

Le temps semble toujours s’écouler plus vite. Il ne nous attend pas, car il y a un temps pour vivre et un temps pour mourir.  Plus nous approchons de la vieillesse et plus la mort est proche. Nous trouvons naturel la mort d’une personne âgée par contre la mort d’un jeune nous révolte souvent. Nous trouvons injuste qu’une personne « qui a tout l’avenir devant elle » meure prématurément.

Nous admettons facilement qu’en ayant atteint la vieillesse, c’est la mort qui nous attend avec plus de certitudes que jamais auparavant.

Car gérer la vieillesse veut dire gérer le temps qu’il nous reste à passer avec notre famille et nos amis. La fin de la vie ne doit pas retenir toute notre attention, mais nous pousser à terminer notre existence de la plus belle des manières.

Vous ne connaissez ni l’heure ni le jour, vous pouvez penser qu’il vous reste quelques jours alors qu’il vous reste des années. Et vice versa.

Alors, c’est sans doute le moment d’utiliser ce temps si précieux pour une célébration quotidienne de la vie. Apprécier le temps qu’il fait, la beauté du paysage, d’une fleur, d’un arbre, d’un oiseau qui vole.

Prenez plaisir à observer la beauté de la nature, mais aussi et surtout les qualités des personnes aimées. Faire de tous les jours que nous avons encore la chance de vivre une occasion de montrer à ceux qu’on aime combien on les aime.

C’est peut-être pour vous l’occasion de voyager. Pour d’autres, l’occasion de se mettre à faire de la peinture ou de la poésie ou les deux à la fois.

Gérer sa vieillesse, c’est aussi se donner les moyens de réaliser les rêves oublier du passé. Toutes ces choses que nous n’avons pas eu le temps de faire pour toutes les raisons que l’on peut supposer. Pour certains, ce fut la guerre, pour d’autres, l’après-guerre, pour d’autres encore les crises, les bouleversements, etc.

Gérer la vieillesse donne, pour certains, la chance d’approfondir leur spiritualité. La prière prend alors une immense place dans leur vie ou Dieu est omniprésent. Cela leur permet de mieux comprendre la vie, mais aussi les raisons de la mort.

Si vous êtes malade, peut-être éprouvez-vous le besoin de réfléchir à des questions existentielles. Ne vous privez pas de chercher des réponses sous prétexte que cela fait peur à votre entourage. Il existe forcément des associations, des églises ou des personnes autour de vous qui peuvent vous aider dans cette démarche qui consiste à vous interroger sur le sens de la vie et donc le sens de la mort.

La vieillesse nous entraîne inexorablement vers la mort et parfois dans des conditions peu acceptables, comme de se retrouver dans une maison de retraite où il y a un manque considérable de personnel. La maladie peut nous invalider complètement et rendre notre quotidien très difficile.

C’est pourquoi, pour la personne vieillissante, toutes ces questions doivent pouvoir être abordées et discutées avec des personnes compétentes pour aider à franchir le seuil en toute dignité.

Mais gérer la vieillesse interpelle aussi les enfants et les petits enfants de la personne vieillissante. L’entourer de leurs amours, de leurs sourires, de leurs optimismes rendra ses derniers jours plus doux.

Pour terminer cet article voici quelques citations sur la vieillesse :

« Ce ne sont pas les années qui font la vieillesse, mais bien l’idée qu’on devient vieux ; il y a des hommes qui sont jeunes à 80 ans et d’autres qui sont vieux à 40. » — Émile Coué

« Ce qui rend la vieillesse morose, ce n’est pas la perte de ses joies, mais celle de ses espérances. » — Jean-Paul

« Le bonheur supprime la vieillesse. » — Franz Kafka

 

Et ce beau poème de Ghyslaine Delisle :

 

Gérer la vieillesse en appréciant la beauté de la nature

Gérer la vieillesse en appréciant la beauté de la nature

VIEILLIR EN BEAUTÉ

 « Vieillir en beauté, c’est vieillir avec son cœur;

Sans remord, sans regret, sans regarder l’heure;

Aller de l’avant, arrêter d’avoir peur;

Car, à chaque âge, se rattache un bonheur.

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec son corps;

Le garder sain en dedans, beau en dehors.

Ne jamais abdiquer devant un effort.

L’âge n’a rien à voir avec la mort.

Vieillir en beauté, c’est donner un coup de pouce

À ceux qui se sentent perdus dans la brousse,

Qui ne croient plus que la vie peut être douce

Et qu’il y a toujours quelqu’un à la rescousse.

Vieillir en beauté, c’est vieillir positivement.

Ne pas pleurer sur ses souvenirs d’antan.

Être fier d’avoir les cheveux blancs,

Car, pour être heureux, on a encore le temps.

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec amour,

Savoir donner sans rien attendre en retour;

Car, où que l’on soit, à l’aube du jour,

Il y a quelqu’un à qui dire bonjour.

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec espoir;

Être content de soi en se couchant le soir.

Et lorsque viendra le point de non-recevoir,

Se dire qu’au fond, ce n’est qu’un au revoir. »

… Ghyslaine Delisle

 

Termes de recherche:

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/gerer-la-vieillesse/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge