«

»

Imprimer ce Article

Examen du BFEM : Comment ma fille a échoué et réussie en 24 heures ?

Examen du BFEM : Comment ma fille est passée de l’échec à la réussite en 24 heures ?

Examen du BFEM

Examen du BFEM

Ma fille a passé ses examens du BFEM (brevet de fin d’études moyen) et elle a été recalée à l’écrit. Elle m’a dit :

–         Dans notre centre, nous étions 326 et 22 ont réussi à l’écrit, 43 élèves doivent passer l’oral de contrôle et je fais partie de ces 43. Les trois premières de notre classe n’ont pas réussi à l’écrit, l’oral de contrôle les attend.

Je me suis dit qu’elle n’a pas tout à fait échoué puisqu’il lui reste une chance d’obtenir son diplôme. Elle s’est remise aux révisions parce que l’oral de contrôle commence dans 24 heures…

 

Le lendemain vers 18 heures, ma fille reçoit un appel du surveillant général de son collège :

–         Ah ! oui je ne dois pas faire l’oral demain ? Comment ? J’ai réussi à l’écrit.

Elle se retourne vers moi souriante et indécise :

–         Mais je ne comprends pas… Ah ! oui, … Oui ! Bien monsieur, merci, merci !

Elle raccroche et annonce :

–         J’ai réussi à l’écrit !

Sa grande sœur saute de joie, leur mère descend les escaliers rapidement et participe à la joie.

Je reste prudent et sceptique, avec plein des questions dans la tête :

Ma fille a échoué à l’écrit du BFEM d’après les résultats affichés lundi dans un centre de 326 candidats – elle doit commencer  l’oral de contrôle jeudi – mercredi à 18 heures, on l’appelle pour lui dire qu’elle est admise d’office donc pas besoin de passer l’oral, le lendemain!

Que s’est-il passé entre temps ? Comment une élève qui a échoué peut avoir réussi 24 heures plus tard ?

Les explications du collège :

 

L'enseignante avec ses élèves

L’enseignante avec ses élèves

L’année scolaire fut perturbée par la longue grève des professeurs. Mais ceux du collège de ma fille n’ont pas suivi le mouvement.

Ils n’ont pas compris que les résultats de leurs élèves soient si mauvais. Ils se sont rendus au centre d’examen pour avoir des réponses.

Et devinez ce qui s’est passé ?!!!?

Ils avaient donné un zéro à l’épreuve d’éducation physique pour  tous les élèves issus de ce collège. Pourtant, elles avaient bien passé cette épreuve.

Après  les tergiversations, les discussions, les conciliabules interminables, ils ont finalement retrouvé les notes des épreuves d’éducation physique.

Ces notes furent ajoutées aux points obtenus dans les autres épreuves et,  en conséquence, ma fille et plusieurs de ses camarades ont été déclarée admis au premier tour des épreuves du BFEM.

Mais la question suivante reste sans réponse :

Comment des notes de plusieurs candidats venants d’une même école peuvent disparaitre ?

Comment le fait de voir que plusieurs élèves d’une même école ont eu zéro pour la même épreuve n’a pas éveillé l’attention d’un président  de centre d’examen  et du jury ?

En tout cas nous parents d’élèves sommes inquiets, imaginez que la direction, les professeurs, le surveillant général de ce collège n’aient pas été vigilants!

Eh bien leur école aurait eu des résultats catastrophiques au BFEM, alors qu’ils n’ont pas suivi le mot d’ordre de grève.

Pouvons-nous encore avoir confiance dans ses examinateurs et ses présidents de jury chargés de juger le travail de nos enfants ?

Je me demande si… ce n’était pas un moyen utilisé pour punir ces enseignants non grévistes ? Et sacrifier en même temps des enfants totalement innocents.

Certains enseignants passent leur temps à faire la grève – tout en empochant leur salaire – et au final nos enfants reçoivent une éducation au rabais, en sus d’une sanction aux examens. Où va l’école sénégalaise ?

Toute ma reconnaissance à ses professeurs, conscients de l’importance de leur rôle dans l’éducation de nos enfants et qui refusent  de jouer le jeu de leurs camarades politiciens.

J’irais remercier tout le corps enseignant de ce collège pour leur dévouement et leur vigilance.

PS : je n’ai pas mentionné le nom du centre d’examen et celui du collège de ma fille sciemment.

Termes de recherche:

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/examen-du-bfem-comment-ma-fille-a-echoue-et-reussie-en-24-h/

(1 commentaire)

  1. Dior Cissé

    Bonjour Monsieur Seck,

    Je ne peux me retenir de commenter sur les fautes de grammaire dans votre billet. Après tout, vous parlez d’institutions et de nos enfants.

    Même votre titre contient une erreur !

    Peut-être devriez-vous vous relire !

    Merci

    Dior Cissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge