Êtes-vous dépensier(ére) ?

L’état de vos finances peut vous renseigner sur ce fait. Sauf si vous êtes riche. Et même dans ce cas dépenser sans

Les poches vides du dépensier

Poches vides du dépensier

compter est le meilleur moyen pour descendre l’échelle vers la pauvreté.

Nous allons analyser les dépenses pour répondre à la question et les classer en dépenses :

  • Obligatoires comme l’alimentation, le loyer, la santé, l’habillement. Toutes les dépenses pour satisfaire les besoins de base.
  • Utiles : Il s’agit des dépenses dont on peut se passer mais utile à notre bien-être. Citons les loisirs en exemple.
  • De luxe : une dépense de luxe dépend du niveau des revenus de chacun. Pour certains acheter un objet à un certain niveau de prix constitue du luxe pour d’autres cela s’avère tout à fait naturel. À vous de définir vos dépenses de luxe en fonction de vos revenus et de votre budget.
  • Extravagantes car complètement inutiles. Acheter pour suivre la mode ou pour épater ses amis et collègues alors que des besoins essentiels sont insatisfaits ou que l’on a des factures impayées.

Faisons une autre classification en :

  1. Dépense réfléchie : Avant d’acheter une maison où un appartement, vous définissez exactement sa qualité avec tout le nécessaire pour une vie confortable. Le prix, les modalités de paiement, la situation géographique, l’ameublement, etc. rien n’est laissé au hasard. Et vous prenez le temps, les précautions et les renseignements qu’il faut pour ne pas vous tromper.
  2.  Dépense impulsive : « Le consommateur, sous l’effet d’une impulsion (c’est-à-dire d’une émotion forte de désir, de violence, de peur…) ressent une force soudaine, puissante et parfois irrésistible qui le pousse à agir en réponse à cette impulsion…

L’individu, sous l’effet d’une impulsion, est concentré sur les conséquences émotionnelles de son acte (soulagement de la tension émotionnelle qu’il ressent), aux dépens des conséquences émotionnelles à plus long terme (honte, culpabilité, regrets…) ou des conséquences matérielles ou physiques (ennuis financiers suite à un achat impulsif…) » Extrait de : Analyse de l’influence de la situation d’achat sur la réalisation d’achats impulsifs : une application à l’achat impulsif en hypermarché. Magali Giraud Docteur en Sciences de gestion.

Plus vous faites des dépenses de luxe, des dépenses extravagantes ou impulsives et plus vous serez classé parmi les personnes dépensières. Plus les dépenses sont faites pour satisfaire l’ego plus, elles entrent dans la catégorie extravagante.

Saviez-vous que 70% de nos achats sont impulsifs ?

« Des chercheurs ont, afin d’analyser la situation, équipé des volontaires d’une casquette ou de lunettes enregistrant le mouvement des yeux.

Il en ressort que le temps de décision d’achat pour les articles courants varie de 3 à 7 secondes, ce qui signifie que l’achat est émotionnel…

 

Quand le consommateur regarde un rayon, ses yeux le scannent très vite pour repérer la couleur de sa marque habituelle. Si le distributeur place ses propres produits à côté et les habille d’une façon similaire, il peut alors attirer le regard.

Autre conclusion de l’étude : 50 à 70 % des achats effectués n’étaient pas prévus.

Enfin, 68 % des personnes n’ont pas de logique dans leur « scannage » des rayons : leurs yeux se promènent dans tous les sens, ce qui dénote une ouverture à la séduction.

Après visualisation des films reprenant la manière dont ils achètent, les consommateurs sont quasi tous étonnés de leurs automatismes. » Source.

Faites ce test pour vous déterminer !

Test : Êtes-vous économe ou dépensier(ère) ?

Je vous recommande la lecture de cet article très intéressant : Comment éviter les achats impulsifs ?

Quand vous qualifiez votre conjoint(e) de dépensier(e) sur quoi s’appuie ce jugement ? Merci de partager votre opinion dans les commentaires.

Téléchargez le tableau de suivi et de calcul du budget familial !

Et vos quatre bonus.

  1. Les 4 étapes pour passer d’un budget déficitaire à un budget excédentaire.
  2. Vingt six astuces pour économiser de l’argent à raison d’une astuce toutes les semaines : ceux qui ont appliqué la première idée ont gagné entre 1230 et 1960 euros.
  3. « Ça marche » : le célèbre petit livre rouge qui fait que vos rêves deviennent réalité .
  4. Le livre « 60 conseils pour une vie de famille et des relations harmonieuses ».

Inscrivez-vous ici !

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/etes-vous-depensier/

2 pings

  1. […] Être dépensier (ère) : Connaissez-vous une personne dépensière qui a une épargne ? À moins qu’elle soit riche comme Crésus ! […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge