«

»

Imprimer ce Article

Comment éviter les mots qui blessent ?

Les paroles blessantes dans le couple

Les paroles blessantes dans le couple

Les reproches fusent-ils souvent dans votre couple ? Les accrochages sont de plus en plus fréquents et les paroles blessantes deviennent votre manière de communiquer.

Dans ce cas, mettez un terme à cette habitude avant qu’elles ne corrompent votre vie de couple. Quelles peuvent être les causes de ce comportement ? Comment y remédier ?

Les causes du comportement conflictuel.

  • L’image du mâle autoritaire, dominant, viril et de la femme douce et soumise reste souvent dans notre culture de base même si elle apparaît moins tranchée. La discrimination réelle ou supposée pousse les femmes à vouloir s’imposer par un comportement plus agressif, plus « masculin ».
  • La télévision, les films présentent les conflits et les paroles blessantes entre conjoints comme banals. Pire, ils les montrent sous un jour amusant, cachant la souffrance de la victime.
  • Les exemples vécus dans des familles où les conflits et les paroles blessantes étaient fréquents. Les conjoints risquent d’imiter le comportement de leurs parents.
  • Les mots font parfois plus de mal que les coups. Par exemple, une femme maltraitée par son mari tant verbalement que physiquement confie : « Je trouvais les insultes plus difficiles à supporter que les coups. J’aurais préféré qu’il me frappe plus tôt qu’il me dise de choses blessantes. »

« Sois prudent avec les mots que tu choisis d’utiliser. Une fois qu’ils sont dits, ils ne peuvent qu’être pardonnés, mais pas oubliés »

  • Les paroles blessantes créent des blessures morales qui rendent la vie à deux difficile puis impossible et mènent au divorce. Elles favorisent même de nombreux problèmes de santé.

Que faire si les paroles blessantes fragilisent votre relation ?

  • Redonner de la vitalité à l’amour du début : Rappelez-vous comme vous étiez heureux, souriants, pressez d’être ensemble et d’échanger des mots doux, de la tendresse. À ces moments-là, les paroles déplacées n’avaient pas leur place dans vos échanges. Revenez à cela afin que les sentiments positifs reprennent le dessus sur les conflits, car les paroles blessantes demeurent plus souvent un problème de cœur et de choix des mots.
  • Imiter les couples qui se respectent, si de mauvais exemples ont influencé votre façon de communiquer. Les couples heureux et respectueux attirent l’attention et méritent d’être imités.
  • Mettez-vous à sa place : repensez à votre dernière querelle et ressentez les effets de vos paroles sur votre conjoint. Pourquoi s’est-il senti blessé ? Pensez-vous que de tels mots ont leur place dans un couple serein et aimant ? Comment auriez-vous pu dire les choses autrement sans blesser et sans crier ?
  • Exprimez vos ressentis sans faire de reproches, par exemple ne dites pas : « ça, c’est bien toi ! Tu prends toujours des décisions sans m’en parler !” mais plutôt : « je me sens écarté quand tu prends des décisions sans m’en parler. » Le ton utilisé pour le dire importe beaucoup, plus il y a de la colère, du blâme et plus vous risquez une réponse à l’identique.
  • Savoir s’arrêter : lorsque le ton monte, contrôler le sens et le contenu des paroles devient difficile. Il vaut mieux dire : « Je préfère arrêter la discussion avant que mes paroles ne dépassent ma pensée et que je dise des choses regrettables. » Partir avant les dérapages verbaux est une preuve de maîtrise de soi même.
  • Faites-vous des compliments sincères : après tout, votre conjoint a des qualités que vous appréciez. Lui faire un compliment sincère lorsque l’occasion se présente lui fera plaisir. Au lieu de penser à ses défauts, faites la liste de tout ce qui plaît en lui. Cela change les pensées et favorise un comportement plus convivial, plus serein, plus aimant.

Les paroles blessantes causent des dommages au couple. Seul un changement de comportement et de manière de communiquer peut mettre un terme à ces échanges négatifs menant au pire : le divorce. Prendre à deux la décision de ne plus utiliser de paroles méchantes permet une vie de couple plus sereine et heureuse.

 

Termes de recherche:

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/comment-eviter-les-mots-qui-blessent/

(1 commentaire)

  1. christel

    mon mari a pris la décision de nous séparer il y a 2 mois, il est parti vivre a 200m de chez nous mais je le vois toute la journée car son garage est dans notre maison. Il me reproche que lors de nos disputes je suis hyper agressive et lui dit des choses blessantes et c est vrai. Pourquoi? car il a voulu me quitter il y a 9 ans( nous venions d avoir un bb) apres avoir retrouvé son 1er amour de lycée mais n est jamais vraiment parti et du coup est resté et on a repris notre vie “normalement” , on s est mariée , racheté une maison et construit le garage mais au fond de moi j étais trahi et des qu il s enfermait dans sa grotte et que c est quelqu un qui communiquait peu avec moi et me montrait peu d intérêt la colère arrivait et je me vengeais en paroles.

    J ai un boulot prenant avec responsabilité et lui aussi, on s est éloigné , ne faisions plus grand choses ensemble, faisions encore l amour mais depuis noel je le voyais distant, ignorant ma présence , trouver tjrs une excuse pour etre hors de la maison alors que moi je ne souhaitait que passer du temps ensemble. Je lui ai mille fois demandé de me parler de ce qui le tracassait mais sa réponse était invariablement la meme : rien ça va

    il passait bcp de temps sur Facebook a discuter avec ses copines, echange de sms alors que moi j attendais ses sms et ce temps q uil consacrait a Facebook alors je me mettais dans de terribles colères et lui ai dit des mots graves méchants et voilà.

    Pouratnt a notre fils il dit que je suis la meilleure chose qui lui soit arrivé dans savie, que je serai tjrs son ange, il est incapable de me dire qu il ne m aime plus. On m a trouvé un cancer le lendemain de son annonce de rupture mais n a pas eu l intention de revenir quand meme.

    Je l aime , je pense que lui a encore des sentiments mais m a encore dit hier qu il ne reviendrait pas alors que je lui ai demandé pardon, que j ai admis mes fautes et engaggé a suivre unr thérapie et d u moins de me laisser une chance comme moi je lui ai pardonné son infidélité mais me répond que c est mort.

    Qu en pensez vous s il vous plait?

    merci a ceux qui prendront le temps et la peine de m aider.

    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge