Ce que vous ne devez jamais dire à vos enfants !

Enfant et idée

enfant et suggestion

Avez-vous déjà observé un éléphant dans un cirque ? Non pas lorsqu’il est en action, mais les jours sans représentation : une simple chaîne tenue par un piquet planté dans le sol le tient prisonnier. Comment un animal aussi puissant peut-être retenu ainsi, il lui suffirait d’un tout petit effort pour arracher le piquet et se libérer ?

La réponse vient de la manière dont il a été dressé quand il n’était qu’un éléphanteau. Une grosse chaine tenue par un ensemble solidement enfoncé dans le sol bétonné, empêchait l’éléphanteau de fuir. Il avait lutté pendant des jours et des jours pour se libérer, il avait tiré encore et encore sur la chaîne enserrant son pied sans succès.

Puis un jour après des mois de lutte inutile il a abandonné. Il a acquis la certitude qu’il ne pourra jamais briser cette chaîne et désormais dès qu’il sent la chaîne autour de son gros pied, il s’arrête, il ne va pas plus loin. Et ainsi devenu un éléphant adulte, l’animal le plus puissant vivant sur la terre est retenue prisonnier par une simple chaine tenue avec un piquet  enfoncé dans le sol. Dès qu’il sent la pression de la chaîne, il s’arrête, car depuis son enfance il connait l’inutilité des efforts pour se libérer.

Voulez-vous faire de votre enfant un futur adulte limité par des croyances implantées en lui ?

L’enfant peut être comparé à un terrain vierge, il donnera des fruits selon les semences reçues.

Chaque parent à des ambitions pour son enfant, il veut qu’il soit en bonne santé, réussisse ses études, devienne un adulte utile pour la société, pour sa famille, heureux et épanouie.

Mais ce même parent peut ruiner toutes ces ambitions, de bonne foi, sans vraiment s’en rendre compte, simplement avec des mots.

Comment cela est-ce possible ?

Protéger l'enfant contre les suggestions negatives

Protéger l’enfant contre les suggestions négatives

L’enfant a une confiance absolue en ses parents. Il croit tout ce que ces derniers lui disent,  il a tout à apprendre. Voici les phrases destructrices que vous ne devez jamais dire à vos enfants :

  • Arrête de faire l’imbécile !
  • Tu es un idiot !
  •  Tu es paresseux !
  • Tu ne ranges jamais ta chambre, tu es désordonné.
  • Tu seras un incapable comme untel (comme ton père ou comme ta mère, comparaison négative utilisée par des parents en conflit).
  • Tu es un bon à rien.
  • Tu ne réussiras jamais à faire quelque chose avec tes dix doigts
  • Tête de linotte !
  • Tu es encore pire que ta mère.
  • Arrête de faire l’enfant gâté.
  • C’est toujours la même chose avec toi, tu répètes tes mêmes conneries.
  • Ce que tu peux être bête !
  • Tu n’as vraiment aucun sens de l’humour.
  • Tu es maladif.
  • Tu n’es pas doué pour…

Vous pouvez rajouter vos propres remarques désobligeantes et déstabilisatrices à cette liste. Voici les adjectifs qualificatifs qui détruisent l’avenir de l’enfant : imbécile, idiot, paresseux, désordonné, incapable, bon à rien, linotte, pire, enfant gâté, conneries, bête, sans humour, maladif, peu doué.

Comment un enfant ou un adolescent – ainsi qualifié pendant des jours, des mois et des années – peut lutter contre ces suggestions hautement négatives ?

Oui ! En lui répétant sans cesse ces qualificatifs vous lui suggérez, vous lui affirmez qu’il est ainsi. Il va le croire et devenir ce que vos mots auront façonnés.

Voici la définition de la suggestion trouvée dans le Larousse : « Action de suggérer, d’inspirer une idée, une pensée : Recourir à la suggestion plutôt qu’à l’explication. Technique psychique reposant sur la croyance qu’une personne peut influencer, par la parole, un état affectif ou une conduite d’une autre. »

Le professeur Hippolyte Bernheim définit la suggestion comme un « acte par lequel une idée est introduite dans le cerveau et acceptée par lui ». Plus le sujet est suggestible et plus la suggestion va facilement s’implanté en lui. L’enfant est particulièrement sensible à la suggestion, car il n’a pas le vécu nécessaire pour se défendre.

Suggestion : « acte par lequel une idée est introduite dans le cerveau et acceptée par lui »

Évitons donc les mots démolisseurs. Le pire serait de détruire l’avenir des enfants sans le savoir.

Maintenant, vous savez et n’avez plus le droit d’utiliser ces termes sans discernement.

Que pensez-vous de la suggestion négative ?

Donnez votre avis dans les commentaires.

« Vous voulez que vos enfants s’améliorent ? Faites en sorte qu’ils entendent tout le bien que vous dites d’eux aux autres. ».

Diriez-vous à votre enfant des choses désagréables quand : Être père comporte des moments de grandes joies, de remise en questions, d’émotions lorsque de petites mains vous proposent leur aide. A lire en suivant le lien.

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/ce-que-vous-ne-devez-jamais-dire-a-vos-enfants/

(3 commentaires)

1 ping

    • Yann on 10 septembre 2012 at 2 h 13 min
    • Répondre

    Bonjour Jean Nicolas,

    Tres bon article. Bravo et merci pour cette petite piqure de rappel.
    C’est effectivement a nous de donner confiance a nos enfants, a les mettre en valeur et non l’inverse.

    Merci,
    Yann
    Yann Articles récents..Créer son site en MOINS de 5 minutesMy Profile

    • Djié Edwige on 28 janvier 2013 at 12 h 41 min
    • Répondre

    Merci beaucoup vous ne pouvez pas savoir combien de fois vous me faites du bien et a ma famille aussi.DIEU vous benisse.

  1. Merci pour vos encoragements.
    Jean Nicolas Articles récents..Les raisons de fumer.My Profile

  1. […] d’autant plus facilement que nous avons rongé notre frein longtemps.Vous trouverez sur ce site, une liste des expressions à éviter. Cliquez ici pour un accès […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge