«

»

Imprimer ce Article

9 conseils pour bien gérer le budget familial.

Comment bien gérer le budget familial ? Cette question revient lorsque le compte à la banque est débiteur, que l’argent manque pour finir le mois. Il reste une semaine ou plus pour percevoir le salaire. Avant cette date, il faut bien satisfaire les nombreux besoins de la famille ! Alors, l’angoisse, la déception, le stress vous envahi et les questions aussi.

Pourquoi je n’arrive pas à bien gérer le budget familial ? À cause de mon salaire en dessous des besoins de la famille ? De l’inflation qui baisse le pouvoir d’achat ? Des besoins de plus en plus nombreux et coûteux ?

Examinons tout d’abord les 9 points essentiels pour bien tenir le budget familial. Car, bien gérer le budget familial permet de connaître et de maîtriser les finances familiales.

  1. Motivation : quels sont vos objectifs financiers ? Le meilleur moyen de mal gérer le budget familial consiste à démarrer sans motivation et sans objectifs financiers.
    Un budget familial se tient jour après jour, mois après mois et année après année. Contrairement à ce que cela pourrait faire penser, ce n’est pas fastidieux.
    Mais il faut définir clairement les buts par la tenue de ce budget. Cela mène à des motivations fortes, avec des dates butoirs et des objectifs quantifiés.
    Exemple : passer d’un compte débiteur à un compte créditeur en quatre mois et atteindre une épargne mensuelle de x euros.
  2. Bien comprendre le budget familial : il ne s’agit pas de noter simplement les revenus, les dépenses et la différence entre les deux, mais de faire des prévisions sur tous les éléments du budget. Il est alors possible de savoir à l’avance – pour un mois donné – de combien les dépenses sont supérieures aux revenus. Et les actions à mener pour équilibrer le budget.
  3. Les dépenses : pour maîtriser ce côté de la balance du budget, il faut absolument se focaliser sur toutes les dépenses, les identifier, les catégoriser, les quantifier par période (semaine, mois, année).
  4. Les revenus : salaires, prestations familiales, gains exceptionnels, revenus de placements, intérêts reçus, dons, tous les revenus doivent être inscrits dans le budget.
    Le montant à recevoir doit être quantifiable, prévisible et sûr comme le salaire.
    Noter dans les revenus un montant qui doit nous être remboursé alors qu’il s’agit d’une simple promesse et faire des prévisions de dépenses sur cette base parait un peu léger, n’est-ce pas ?
  5. Le résultat : après avoir noté les dépenses et les revenus prévus, une simple soustraction donne une idée sur l’état des finances familial.
    Soit, les dépenses sont supérieures aux revenus et il faut trouver les ressources nécessaires pour financer la différence (le plus souvent la carte de crédit).
    Soit, les revenus sont au dessus des dépenses et la famille dispose de moyens pour financer ses projets d’avenir : achat de la maison familiale, financement des études supérieures des enfants, épargne, etc.
  6. L’épargne : avec l’inflation, les besoins de plus en plus nombreux et l’état actuel de l’économie, épargner s’avère de plus en plus difficile.
    Je sais, vous avez déjà lu et entendu cette phrase.
    Je croyais à cela, mais je puis vous affirmer ceci : quel que soit l’état actuel de vos finances vous pouvez économiser tous les mois un montant fixe et atteindre en fin d’année la somme voulue. Comment ?
    La réponse dans l’article : Oui ! vous pouvez épargner ! La preuve.
  7. Le suivi et l’analyse : un budget familial bien géré nécessite un suivi régulier :
    – pour enregistrer les dépenses et les revenus,
    – adapter les actions afin d’arriver à réduire telle ou telle dépense,
    – réfléchir sur les écarts entre le prévu et le réalisé,
    – connaître parfaitement où va l’argent de la famille et ce qu’elle peut se permettre avec ses revenus.
  8. Les types de budget : budget hebdomadaire, mensuel, annuel, basé sur l’argent comptant, ou plus complexe avec gestion de différents comptes.
    Il existe plusieurs types de budget adapté à la situation financière de la famille.
    Mais il faut choisir avec soin le type de budget à utiliser afin de bien l’adapter à vos réalités, pour bien gérer le budget familial avec …
  9. Les supports du budget : Il s’agit de mettre en place un système de remplissage facile. Le plus simple reste le cahier. Je revois encore mon père noter avec soin les dépenses de la famille tous les soirs.

Mais ce serait dommage de se passer des outils perfectionnés d’aujourd’hui : le tableur (Excel, Calc, Lotus, etc.) ou les logiciels de gestion du budget familial pour PC ou Mac. Certains logiciels peuvent même être utilisés sur smartphone.

Nous passons la majorité de notre temps à travailler pour gagner de l’argent. Pensez-vous qu’il soit raisonnable de ne pas bien gérer le budget familial ?

Dans les articles à venir, nous verrons :

Êtes-vous prêt à gérer le budget familial ? Vérifions.

Votre budget sera mal tenu si vous ne faites pas ceci.

Comment se présente l’avenir financier de la famille ? Le budget familial vous en informe.

– Oui ! vous pouvez épargner ! La preuve.

– 9 erreurs à éviter absolument pour bien gérer le budget familial.

 

 

Termes de recherche:

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/9-conseils-pour-bien-gerer-le-budget-familial/

(1 commentaire)

  1. un joli cadeau avec un Stylo personnalisé

    Le plus important c’est de faire un rapprochement continue entre les dépenses et les ressources. Mais il faut aussi gardé une marge de liberté pour les petits imprévue ou les petit plaisir de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge