20 voleurs de temps dépistés : comment en venir à bout ?

Voleurs de temps-main horlogeSouvent méconnus, les voleurs de temps subtilisent une partie de notre période de veille à notre insu. Les expressions comme : « Je suis débordé », « je n’ai pas pu faire tout ce que j’avais prévu. » Ou «  comme le temps passe vite. » Expriment le même désarroi par rapport au temps qui s’écoule inexorablement. Mais qui sont ces voleurs de temps ? Comment les identifier et faire un usage plus judicieux de ces heures gagnées ?

Voici une liste de vingt voleurs de temps :

1. Internet : faites-vous comme moi ? Je décide de faire une heure de surf-détente sur Internet et puis d’articles intéressants, en vidéos et nouvelles passionnantes, cette heure se transforme en deux voire trois heures. Cela prouve qu’Internet est un voleur de temps, car il est si facile de passer d’un site à un autre, les informations disponibles s’avèrent si diversifiées qu’il faut se faire violence pour s’arrêter.
Pour ne plus me laisser piéger par ce subtil voleur de temps j’utilise le minuteur ou le chronomètre de mon téléphone portable. Pas une minute de plus !

2. Les courriels : concentré sur le travail à finir, vous voyez, la petite fenêtre sur la droite de l’écran qui signale la réception d’un courriel. Instinctivement vous ouvrez le message. Après la lecture et la rédaction de la réponse, vous voyez un autre message qui requiert votre attention et vous voilà parti sur une tâche qui n’était pas prévue. Puis vous devez vous reconcentrer sur la tâche interrompue (ah ! où en étais-je encore ?). Le courriel vient de vous voler du temps, même s’il est utile.
La solution : tout le reste peut attendre tant que la tâche commencée n’est pas finie.

3. Les réseaux sociaux, Facebook en tête peuvent prendre beaucoup de temps. Dans certaines entreprises, l’accès aux réseaux sociaux est interdit pendant les heures de travail. Ou complètement bloqué par l’administrateur du système informatique.
Rester en contact avec son réseau participe à la vie sociale, mais attention, cela s’avère très chronophage.

4. La télévision : un film télévisé dure en moyenne une heure trente, une série télévisée quarante-cinq minutes, le journal entre trente et soixante minutes. Les trois combinés prendront entre deux heures quarante-cinq et trois heures quinze. Ce voleur de temps omniprésent dans les foyers vous prend 45 jours dans l’année à raison de trois heures par jour soit 90 heures par mois et 1080 heures par an. Multipliez ce chiffre par les membres de la famille, c’est énorme !
Tout ce temps perdu devant la télévision peut être mis à profit pour le travail remis au lendemain, la réflexion sur les projets d’avenir, l’amélioration des conditions de vie familiale, la communication familiale, etc.

5. La procrastination consiste à remettre au lendemain ce qui doit être fait aujourd’hui. On ne se sent pas prêt à accomplir cette tâche jugée ennuyeuse. Mais elle doit être faite de toutes les façons alors on se dit : je vais le faire demain ou après demain. Seulement la procrastination ouvre la voie aux autres voleurs de temps. Car le temps libéré est souvent occupé par des choses non essentielles.
« Ne remets jamais au lendemain ce que tu peux faire aujourd’hui. »

6. L’indécision : l’indécis a du mal à faire un choix et à s’y tenir. Il perd du temps pour se décider, ensuite il entretient dans son esprit un doute sur le bien-fondé de son choix. Puis il change de chemin, il avance sans vraiment savoir où il va, bifurque à gauche puis à droite, fait demi-tour, s’arrête indécis.

7. La paresse : éviter l’effort physique ou intellectuel ne permet certainement pas de réaliser ses objectifs. Le paresseux perd beaucoup de temps avant de se mettre au travail. Il a du mal à accepter l’effort. Quand nous sentons la paresse, nous mettons deux fois plus de temps pour terminer un travail que nous faisons habituellement avec aisance.
Le sport constitue un excellent remède contre la paresse. À condition de ne pas se sentir paresseux au moment de s’y mettre  😉

8. Le désordre : nous perdons du temps à recherche un dossier, un fichier dans l’ordinateur, les clés, ou un objet quelconque. C’est toujours la même rengaine : « Pourtant, je suis sûr de l’avoir rangé ici ! ».
Un système de rangement clair et documenté représente la solution afin de plus perdre son temps à chercher fébrilement.

9. Le téléphone portable : ce voleur de temps moderne a plus d’un tour dans son sac. Appels interminables, avertissement d’arrivée de courriels qui divertit du travail en cours, sonneries au moment le plus inopportun, jeux à foison, paramètres que l’on passe des heures à peaufiner, temps passé pour bien maitrise les fonctions de l’appareil, etc.
Si vous ne vous fixez pas des règles d’utilisation de votre mobile, il ne vous laissera même plus le temps de la réflexion.

10. Les transports : on peut penser que ce n’est pas une perte de temps puisqu’il faut bien se déplacer pour aller au travail par exemple. Oui, mais s’il faut une heure dans les transports publics pour se rendre au bureau, ce temps peut bien être utilisé pour lire un livre, s’informer, répondre aux courriels avec la tablette ou le smartphone, bref mettre à profit le temps du transport au lieu de rester inactif.

Sablier-les voleurs de temps

Les voleurs de temps font oublier le sablier.

11. Les tâches inachevées créent une perte de temps, car au moment de les reprendre il faut se rappeler où l’on s’était arrêté pour se remettre dans le bain. De plus, elles risquent de devenir l’habitude de l’échec : ne pas aller jusqu’au bout de l’effort ou jusqu’au succès.

12. La maladie : nous souhaitons tous rester en bonne santé. Mais est-ce que nous faisons le nécessaire pour cela ? Il m’est arrivé de passer deux mois à l’hôpital, je me suis rendu compte de toutes les choses non réalisées pendant ce temps. Tous mes projets ont stagné pendant 61 jours.
Même si nous ne sommes pas toujours le maître du jeu en matière de santé, rester en bonne santé s’avère un gain de temps.

13. La méforme : lorsque vous êtes en pleine forme, l’effort physique et intellectuel parait aisé. Par contre en cas de fatigue, on a du mal à focaliser son esprit sur la tâche à faire, il faut plus de temps pour se mettre entrain et accomplir le travail de tous les jours.
Il est donc primordial de se maintenir en pleine forme par une alimentation saine, la pratique régulière d’un sport, un sommeil réparateur.

14. Les personnes qui n’ont rien à faire : imaginez la scène, vous avez planifié votre journée de travail et vous êtes plongé dans la tâche quand Nicolas s’invite dans votre bureau. Par politesse, vous répondez à ses salutations et attendez la question ou la demande objet de sa visite. Las, comme d’habitude il cherche plutôt à discuter de tout et de rien. Il n’a pas grand-chose à faire. Si vous le suivez, ce sera du temps perdu.
Faites-lui comprendre que vous avez beaucoup de choses à faire et par conséquent vous ne pouvez continuer la discussion. Bref, il faut savoir dire non à ceux qui n’ont rien à faire !

15. Le manque de sommeil provoque des difficultés de concentration, la mémoire flanche. De plus, le manque de tonus physique augmente la gêne et finalement la journée risque d’être longue, car on se traîne lamentablement.
Si vous avez besoin de huit heures de sommeil par nuit pour vous sentir bien, eh ! bien, lâchez la télé et allez vous coucher !
Une petite sieste – même de 15 ou 30 minutes – est vivement recommandée par les médecins. Elle permet de se recharger pour l’après-midi. La relaxation aussi peut aider à éliminer les tensions physiques et à éliminer la fatigue.

16. Faire le travail des autres : certains collègues sont des experts quand il s’agit d’en faire le moins possible. J’en connais un qui disait souvent : « Doucement le matin et pas trop vite le soir. » Ils feront tout pour vous refiler une partie de leur boulot sans en avoir l’air.
Imaginez le surcroit de travail et la perte de temps par rapport à vos objectifs. Je veux bien aider, mais surtout pas faire le travail des autres qui pendant ce temps se tournent les pouces.
Ne perdez pas de temps à faire le boulot des autres vous en avez bien assez du vôtre.

17. Vouloir tout faire soi-même : « On n’est jamais mieux servi que par soi même. » Cela est vrai, mais malheureusement nous n’avons pas toutes les compétences pour tout faire par nous même; alors, déléguons aux personnes plus aptes à réaliser ces tâches.

18. Ne pas utiliser les outils modernes : il existe des méthodes modernes pour gagner du temps. Exemple : le paiement électronique (plus de queues au guichet pour acquitter une facture), appeler avant de se déplacer ; les logiciels pour organiser, planifier, faire des calculs, faire à votre place les tâches répétitives et fastidieuses ; Internet pour faire vos courses en ligne et vous faire livrer (cela coutera un peu plus cher, mais le gain de temps est évident), etc.

19. Le multitâche : nous avons tendance à vouloir faire plusieurs choses en même temps. Or, notre cerveau ne peut penser à plusieurs choses simultanément. Pour être efficace, il vaut mieux terminer la tâche en cours avant d’en entamer une autre, au risque de perdre beaucoup de temps et d’énergie en faisant du multitâche.

20. Le téléphone : cet outil de communication indispensable peut s’avérer un voleur de temps. Entre les appels urgents, les collègues qui sollicitent une intervention pressante de votre part, ceux qui appellent pour des futilités, les erreurs de numérotation, les malentendus, les demandes variées et pas toujours justifiées, le téléphone peut vous voler un temps précieux et vous empêcher de faire votre travail.
Le répondeur s’avère indispensable pour s’isoler et se concentrer sur l’activité importante à terminer.

Le temps est le plus équitablement distribué. Quel que soit le niveau social, nous disposons de vingt-quatre heures par jour. Certains réaliseront tout ce qu’ils avaient prévu de faire pendant les heures d’éveil. Pour d’autres, ce sera la même chanson : « Ah ! Si j’avais plus de temps. »

Pour en avoir plus fait la chasse à ces vingt voleurs de temps, planifiez votre journée en mettant en avant les tâches prioritaires.

Termes de recherche:

Lien Permanent pour cet article : https://www.gerer-sa-famille.com/20-voleurs-de-temps-depistes-comment-en-venir-bout/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge